Retour en haut

Depuis 1862

Conseils d'achat et d'entretien des meubles en bois - Hellin

Douceur tactile, odeurs subtiles, le bois évoque en chacun de nous des émotions, des souvenirs. Sa couleur et sa texture nous séduisent, sa grande souplesse laisse libre cours à la créativité et aux prouesses des artisans du bois. 

Le bois, un matériau vivant… Le coloris, la texture, l’odeur du bois nous séduisent depuis la nuit des temps. Douceur tactile, odeur subtile, le bois évoque en chacun de nous des émotions, des souvenirs. Même issu d’une même essence, le bois peut présenter de grandes différences. La teinte ou la texture du bois varie suivant l’environnement ou l’âge de l’arbre dont il provient ou suivant la finition qui lui est appliquée. Ainsi, pour le chêne les motifs même du bois sont très différents suivant la partie utilisée,

 

on parlera de dosse ou de droit fil. Les nœuds sont inhérents à chaque arbre et plus ou moins visibles selon les essences. C’est notre métier de sélectionner ces bois afin de fabriquer des meubles d’une grande esthétique.

Bien choisir ses meubles

Bien choisir ses meubles, ce n'est pas qu'une question de goût et de couleurs ! S'il est évident que ces deux notions sont importantes et doivent  être prises en compte lors du processus de sélection - retrouvez dans cette optique nos recommandations pour une déco en chêne réussie - ce ne sont pas les seules... Avant d'acheter vos meubles, vous devez vous poser les bonnes questions pour être certain de ne négliger aucun aspect. Afin de vous aider dans cette tâche, nous vous proposons ci-dessous différents guides d'achat dans lesquels vous pourrez retrouver nos conseils et astuces pour être sûr de faire le bon choix :


-  Guide d'achat de la salle à manger :

Dans ce guide d'achat dédié à l'aménagement de votre salle à manger, vous retrouverez toutes nos recommandations pour choisir votre table, vos chaises ainsi que vos rangements.



- Guide d'achat du salon :

Choisisez avec soin et à l'aide de nos conseils d'experts le meuble TV et la table basse qui prendront place dans votre salon.


 

Un meuble à l'allure d'autrefois : LA PATINE

Vous voulez donner un style ancien à votre meuble en bois en le vieillissant vous-même sans l’abimer? Vous devrez sans doute le patiner. C’est une finition très en vogue actuellement pour tous ceux qui cherchent une ambiance intérieure authentique. Trucs, astuces et mode d’emploi pour un  aspect ancien, facile à réaliser et sans risque. Suivez le guide…


Outillage :

Pinceau de soie ou éponge coton, laine d'acier moyenne (000), brosse de lustrage, pain de cire , Essence de térébenthine cire naturelle ou teintée (liquide)

 
 

LES ETAPES

ETAPE 1 : Au préalable, le bois de votre meuble doit être poncé à blanc (débarrassé de toutes traces de vernis ou de cire). La surface doit être dépoussiérée et sèche.


ETAPE 2 : Vous obtenez votre patine en faisant fondre un pain de cire ou de la cire en paillette au bain marie. Une fois liquide, retirez votre récipient du feu et ajoutez de l’essence de térébenthine (1/2 litre pour 500 Gr de cire).


ETAPE 3 : Appliquez le mélange sur votre meuble en bois à l’aide d’un tampon de coton ou d’un pinceau et toujours dans le sens du fil. Il est préférable dans un premier temps de ne pas trop « forcer » la teinte lors du premier passage. Vous pourrez foncer la patine lors d’une seconde application (après séchage).


ETAPE 4 : Laissez sécher totalement les parties ainsi teintées (24H).


ETAPE 5 : Appliquez avec une laine d’acier extra fine (000), une dernière couche de cire. Vous éliminerez ainsi les imperfections restantes.


ETAPE 6 : Enfin, il ne vous reste plus qu’à lustrer votre meuble en bois massif avec une brosse ou un chiffon de laine.


LES PRODUITS D'ENTRETIEN HELLIN

 

 

Le mot "MASSIF" en ameublement

L’usage du mot massif appliqué au bois est réglementé avec précision en ameublement depuis 1986. Un meuble dit " massif " est en fait constitué de pièces "amenuisées" de bois massif assemblées entre elles pour former des structures ou des panneaux aux formes et dimensions souhaitées, solides et stables. Il est donc logique que soient fixées des limites à l’appellation " massif ", tant en ce qui concerne l’épaisseur minimale en dessous de laquelle on est proche du feuillet ou du placage, qu’en ce qui concerne le mode d’assemblage.


Les meubles en chêne massif : le chêne massif est un matériau naturel, utilisé à l’état brut. Il est l’un des bois les plus durs et par conséquent les plus complexes à travailler, ses fibres sont très denses et rapprochées... Son séchage est réalisé suivant des techniques et des normes très encadrées afin de l’adapter à nos habitats modernes isolés et bien chauffés. Le niveau de séchage s’évalue en taux d’hygrométrie. Les bois sont séchés à 12% d’hygrométrie, qui est un taux idéal.


Le bois reste un élément vivant sensible aux variations de température et d’humidité. Il évoluera sans exception dans le temps et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous accordons tant d'importance aux techniques de séchage, d'usinage et d'assemblage.




Entretien des meubles en bois

Lorsque l'on fabrique un meuble, on lui applique une teinte qui avive ou modifie la couleur naturelle du bois, puis un revêtement protecteur, vernis ou cire.


De la nature de ce revêtement dépendent les règles d'entretien du meuble en bois, tout en sachant que le bois reste un matériau naturel. Sa couleur risque de changer légèrement et progressivement selon son exposition plus ou moins directe au soleil... et à la lune.


ATTENTION !

Pendant les premiers temps de la vie d'un meuble dans votre intérieur, ne posez pas d'objets ou de napperons dessus, vous risqueriez de faire apparaître une zone qu'il serait impossible d'éliminer par la suite.


Vous ne devez jamais :

  • - mouiller copieusement,
  • - mouiller sans essuyer rapidement,
  • - utiliser une paille de fer, des poudres ou des éponges à récurer,
  • - laver à la lessive décapante,
  • - nettoyer à l'acétone ou au diluant cellulosique (utilisé pour enlever le vernis à ongle),
  • - appliquer de l'encaustique toutes les semaines.
  • - placer un meuble près d'une source de chaleur,
  • - frotter fréquemment et fortement un meuble satiné ou mat (il deviendrait brillant),
  • - poser un récipient humide sur un meuble ; l'eau provoquerait une trace blanchâtre très difficile à retirer sur un bois, ciré et impossible à éliminer sur certains vernis.

Il vous est toujours possible :

  • - d'essuyer à sec et en frottant sur les traces (marques de doigts par exemple) avec un chiffon doux (laine, coton, etc.) non abrasif,
  • - de pulvériser un produit qui colle la poussière sans laisser une pellicule, puis d'essuyer à sec (toujours lire la notice avant usage),
  • - de passer rapidement un chiffon imbibé d'eau savonneuse ou d'eau légèrement ammoniaquée (détergents légers), de rincer avec un chiffon mouillé essoré et d'essuyer ensuite avec un chiffon propre genre chiffonnette ou chamoisine.

Il est recommandé :

  • - de toujours dépoussiérer soigneusement un meuble avant de le nettoyer ou de le détacher.
  • - de toujours mettre le produit d'entretien sur le chiffon, plutôt que directement sur le meuble.
  • - de toujours frotter un meuble dans le sens du fil du bois.
  • - de désencrasser régulièrement vos meubles en retirant les couches successives de produits d'entretien.


Le bois verni

Cette finition permet de protéger le bois et d'en faciliter l'entretien.


Nettoyage :

  • - dépoussiérer avec un chiffon doux aussi souvent que vous le désirez,
  • - dépoussiérez plus à fond avec un chiffon et un aérosol anti-poussière une fois par semaine,
  • - passez rapidement un chiffon imbibé d'eau savonneuse ou légèrement ammoniaquée, une fois par mois.

ATTENTION !

Evitez un contact prolongé avec l'eau et veillez à toujours essuyer votre meuble avec un chiffon sec.


Entretien :

Vernis brillant : frottez avec un polish.

Vernis mat ou satiné : il est toujours possible de le cirer afin de le raviver.


ATTENTION !

Ne le frottez ni trop fort, ni trop souvent sous peine de le rendre brillant.



Le bois ciré


Dans la grande majorité des cas, les meubles cirés ont au préalable, reçu une fine couche de vernis qui protège le bois. Le bois uniquement ciré est très sensible aux taches.


Nettoyage :

  • - dépoussiérez le meuble en bois avec un chiffon sec aussi souvent que vous le désirez,
  • - dépoussiérez plus à fond avec un chiffon et un aérosol antipoussière une fois par semaine,
  • - si votre meuble a été trop souvent encaustiqué, il est légèrement poisseux au toucher; il vous faut désencrasser le bois. Pour cela, utilisez de l'essence de térébenthine ou, en dernier recours, désencrasser  avec un tampon de laine d'acier fine 00000. Frottez suffisamment, toujours dans le sens du fil du bois, mais n'allez pas jusqu'à la teinte, cela provoquerait une " perce " très difficile à rattraper.

Détachage :

  • - Taches d'eau : Frottez la tache avec un bouchon de liège ou légèrement avec un tampon de laine d'acier 00000.
  • - Taches de gras : Couvrez la tache de terre de Sommières ou de talc imbibé de trichloréthylène, laissez agir quelques heures.
  • - Taches d'encre : Passez la tache au tampon de laine d'acier puis appliquez un produit antirouille du commerce.

Entretien :

Une ou deux fois par an, passez le meuble à l'encaustique. La cire d'abeille étant un peu collante, appliquez de préférence un mélange cire d'abeille/cire végétale. Laissez sécher, puis frottez avec un chiffon de laine, bien sec, pour faire briller.




Entretien des cuirs

Les cuirs utilisés en ameublement sont sensibles à la chaleur et peuvent craqueler à la surface. Une forte lumière naturelle peut les décolorer, l'humidité faire blanchir leur film de protection.


Sachez que le cuir se patine ; mais alors que les teintes soutenues brunissent, les teintes claires auront tendance à s'éclaircir. Un cuir non entretenu perd de sa brillance.


Dépoussiérage :

Dépoussiérez le cuir une ou deux fois par semaine. Utilisez un chiffon très doux et faiblement humide. Séchez soigneusement.


Détachage :

Ne laissez jamais sécher une tache. Traitez-la immédiatement avec un chiffon ou une éponge légèrement humide. S'il s'agit d'une tache de gras, saupoudrez-la de talc ou de terre de Sommières; laissez agir quelques heures avant de brosser; Si la tache est encore visible, ne vous inquiétez pas; elle sera absorbée par le cuir et disparaîtra petit à petit.


Nettoyage :

Choisissez les produits spécifiques ameublement et préférez-les incolores. Ils vont jouer un rôle d'entretien et de protection, ajouter à la beauté des peaux et permettre de réparer certains dommages.


Ces produits sont proposés en crème, en pâte, en aérosol ou en liquide. Pour leur emploi, en plus des recommandations données dans la première partie de ce chapitre, il vous faut:

  • - Étaler ou projeter le produit en petites quantités sur un chiffon puis passer ce chiffon sur le cuir.
  • - Éviter les surcharges.
  • - Lustrer avec un chiffon très doux une demi-heure minimum après l'application du produit.

Ce qu'il ne faut pas faire :

  • - Prendre des produits trop acides ou trop alcalins.
  • - Utiliser de la cire d'abeille à 100%.
  • - Passer un produit d'entretien sans dépoussiérage préalable.


Ces produits finissent par encrasser le cuir et toutes les trois applications il vous faudra le décrasser avec un produit spécial ou avec de l'eau savonneuse (savon pur ou en paillette + eau déminéralisée). Ce lavage doit être suivi d'un rinçage rapide et léger et d'un essuyage.


Qu’est ce que la CROUTE DE CUIR ?

La croûte de cuir provient de la refente des cuirs épais en deux "feuilles", l'une contenant la fleur appellée "cuir" et l'autre constituée de la chair du cuir qu'on appellera "croûte". On distingue la croûte "Velours" d'aspect externe fibreux et la croûte "pigmentée" ou "enduite" dont la surface a été recouverte par un enduit épais lui donnant l'apparence d'un cuir lisse.

Remarque : en ameublement comme en maroquinerie, l'utilisation de la croûte doit être mentionnée car elle n'a pas droit à l'appellation "cuir".